Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» RETOUR DES YATSURA SUR HENUAL 1.29
par Korshar Mar 31 Jan - 19:44

» GOOOOOLEXO
par Korshar Mer 3 Fév - 0:53

» Candid' Valadares
par Valadares Mar 19 Jan - 20:40

» Accès Partie Privée
par Korshar Mer 13 Jan - 0:03

» Droit fofo SPA MENEUR
par bobkwa Ven 27 Mar - 19:25

» Candidature de Aeryse
par Aeryse Mer 21 Jan - 5:19

» Candidature Hyop
par Hyop-txumai Lun 22 Déc - 22:56

» le DC, IRL
par Sparhow Mar 25 Nov - 0:59


Black's story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Black's story

Message par Blackoo le Sam 27 Sep - 23:49

Aventurier barbare que tu es, aies le courage de lire cela jusqu'au bout. Prend connaissance de ce récit tantôt émouvant, tantôt amusant...

Vent, pluie, obscurité

Une silhouette se faufile dans les ruelles. Que cherche-t-il en un lieu si loin de chez elle? Maintenant il hésite, il scrute les ténèbres autour de lui. La tête légèrement penchée sur le coté il semble entendre un lointain appel. Ca y est il continue. Il a rangé ses ailes blanches, comme si il sentait qu'ici se serait déplacé. Il a l'air d'une simple humaine, petit, pourtant personne ne l'arrête, ne lui pose de questions. C'est d'autant mieux qu'il serait incapable d'y répondre, à ces improbables questions.

Aux yeux des quelques humains qui trainent dans les parages, il n'est qu'une ombre furtive, un mirage. Aujourd'hui pour la première fois depuis longtemps il n'a pas envie de chanter. Peut être serait ce aussi déplacé?

Depuis combien de temps errait-il sans but? Il lui semblait une éternité, mais non, depuis quelques heures à peine, comme quoi on peut faire beaucoup de chemin en quelques heures. Une intuition, un pressentiment l'avait poussé loin de ses préoccupations du moment. La pluie plaque ses cheveux contre son visage, le vent rabat les pans de sa tunique le long de ses jambes. Il ne s'en soucie pas. Il sent au fond d'elle qu'elle approche de son but, but qu'il ignore toujours.

Voilà que la ruelle prend fin, et s'ouvre sur une vaste place. Il avance, et pris d'une subite envie il saute à pied joint dans une flaque d'eau. N'est ce pas ce que font les enfants mortels les jours de pluie? Mais il n'est pas une enfant, et pas mortel non plus. Un rire s'échappe de sa gorge, brisant le silence. Il s'en moque. Il veut partir, retrouver ses camarades, son foyer. Il ne le fait pas, pas tout de suite. Il lève les yeux sur le bâtiment qui lui fait face, une église. Gothique selon lui. Le clocher semble s'élancer vers le ciel, comme les prières des croyants qui tentent d'atteindre le Seigneur. Mais plus ici, l'église est vide, peut être est-ce normale à cette heure? Il se sent attirée vers l'avant, après tout c'est un refuge comme un autre...

Le bruit de ses bottines heurtant la pierre résonne dans la nuit. Il observe les statues des saints. Si il pouvaient penser seraient-elles surprises, heureuses de la voir? Qui sait... Son attention est attirée par quelque chose appuyé contre une des portes, à l'abri de la pluie. Il s'accroupi, ramasse l'objet et pousse les portes pour entrer à l'intérieur. Il s'installe au dernier rang, et pose l'étui d'un violon sur ses genoux. Ce n'était pas le sien, le sien il l'avait installé à coté de lui, une présence rassurante. Machinalement, ses mains soulèvent le couvercle. Un frisson lui parcoure le dos. Comment? Pourquoi?

Ses doigts carressent les cordes, une vague douleur.. Il croit comprendre. Son pendant démoniaque n'est plus. Enfin si, mais son âme de violoniste l'a quitté, il ne le connait plus. L'a-t-il seulement connu autrefois? Peut être, ce qu'il a bien voulu lui laisser découvrir du moins.

Il le revoit, son sourire un peu moqueur, ses yeux scrutant le trouble qu'il déclenchait en lui et qu'il tentait désespérement de cacher. Un démon? Oui sans aucun doute, mais un musicien avant tout et c'est ce qu'il voyait en lui.
Il l'entend encore, sa musique, si sombre, si impie, si..belle.

Elle soupire. Pourquoi...Il sourit. Serait il faché si il se permettait? Après tout, il lui avait bien proposé une fois par le passé.
Il n'hésite plus, ne réfléchit pas trop. Il saisi délicatement le violon et l'archet, puis s'avance dans l'allée centrale. Le bois de l'instrument est froid sous ses doigts. Il se souvient de son avertissement : "C'est normal" lui avait-il dit.

Il pose le violon dans le creux de son épaule, l'archet se rapproche des cordes. Un doute. Le peut-il sans son aide? On allait bien voir. L'archet glisse sur les cordes. Une note grinçante. Il ferme les yeux, se laisse guider, sa main n'hésite plus. La mélodie s'élève, brutale. Elle résonne dans le choeur de l'église. Les notes s'égrennent, il ne sait plus qui de lui ou du violon est l'instrument. Sans s'en rendre compte ses ailes se sont déployées, deux flaques blanches dans la semi obscurité ambiante. Les minutes, les heures s'écoulent, il joue toujours. C'est sa manière à lui de saluer le départ de l'âme violoniste de l'ange vénéré : Raziel. Il le croisera peut être à nouveau, mais il sait que celui qu'il a connu, même si peu, n'est plus.

Petit à petit il sort de sa torpeur. Il ouvre les yeux. Une larme légèrement teintée de sang coule le long de sa joue. Il prend son propre violon et le remet à sa place, dans son dos, protégé par ses brillantes et luisantes ailes. Il range l'autre dans l'étui où il l'a trouvé. Doit il le laisser ici, dans cette église? Sans savoir pourquoi il sent qu'il est dangereux pour lui, mais tant pis. Il sort de l'église et se met à courir sous la pluie, s'enfonçant dans les ruelles. Il a hâte de rejoindre ceux qu'il considère comme sa famille.

Serrant contre son coeur l'étui de l'étrange instrument, Blackshadow ne sait pas si il en rejouera un jour. Il n'aime pas faire des infidélités à son violon adoré, et quelque chose au fond de son âme le met en garde. Mais pour rien au monde il ne l'aurait abandonné.
Et puis peut être était il déjà trop tard..
Il jeta un coup d'oeil aux nombreux fidèles présents autour d'eux, tous écoutant attentivement le sermont du prêtre. Etrange comme ils semblaient ne pas s'appercevoir de leur présence..
"Je t'assure ça pourrait t'être utile" lui dit Raziel, l'ange assis à ses cotés. Il aimait flâner avec lui, discutant de chose et d'autre entre deux bons chocolats chauds. Il relu le nom du morceau de papier (qui pouvait s'appeller un journal) qu'il lui tendait, "Bonta et Brakmar", et se mit en devoir de le feuilleter. Il n'y connaissait décidemment rien aux armes..
Il se demanda distraitement si c'était un péché de discuter d'objets clairement destinés à tuer dans la maison du Seigneur. Bah après tout personne ne se formalisait de leur discussion.
"Mais tu sais, je préfère trancher du démon avec mon archet!" lui répondit-il.
L'atmosphère changea subtilement, sans qu'il s'en apperçoive tous les humains avaient désertés l'église, tous sauf un, qui semblait en pleine comtemplation du gigantesque crucifix qui dominait l'église. Avec sa dernière phrase il avait sans le vouloir attirer son attention.. Raziel se mit à trembler de rage, tandis que le jeune homme se rapprochait d'eux.
"Ai je bien entendu? Seriez vous musicienne?" En disant cela il s'était légèrement incliné vers l'avant, ses longues mèches noires balayant son visage pâle, masquant un bref instant un profond regard au reflet rouge..
Raziel répondit à sa place : "Oui mais toi tu es un monstre!"
Le regard de Blackshadow faisait des aller-retour : "Jeune homme, Raziel fulminant", sans trop comprendre, puis il brandit son violon avec un sourire, comme pour confirmer les paroles de l'ange (du moins la première partie). Se faisant, il sentit clairement que le jeune homme n'en était pas vraiment un, et qu'il n'était pas un des leurs non plus. C'était donc un démon, ce qui expliquait la réaction de Raziel, mais il ne se sentait pas plus menacé que cela...
"OH, il se trouve que je suis moi même violoniste."
Le sourire de Blackshadow s'élargit un peu plus, ses yeux pétillaient : il n'aurait jamais cru rencontrer un collègue, et surtout pas chez les démons! Il ne résista pas à la tentation de lui demander à voir son violon, ce qu'il accepta immédiatement et sans hésitation. Il ouvrit un étui contenant un magnifique Stradivarius. Il n'en avait jamais vu de pareil.. Blackshadow avait l'air plus calme, mais sa main était toujours crispée à son arme. Poussant sa chance un peu plus loin, il lui demanda de jouer un air. Peut être fut-il touché par le ton mi-curieux mi-implorant de sa voix, car il s'exécuta. Il savoura les sonorités étranges, les accords mélodieux si différents des siens, et reconnu à regret le prélude de la fin, et les dernières notes qui s'éteignirent.
Motivé par la performance, et sur la demande de Raziel, il sauta sur le banc où il était assis et se mit à jouer de tout son coeur. La mélodie pure et joyeuse laissa son homologue démon de glace, mais ne s'en formalisant pas outre mesure, il passa à quelque chose de plus rythmé. Il fini par redescendre du banc, arrachant un petit sourire d'approbation au démon, quoiqu'ironique peut être. Il s'apprétait à remercier Raziel pour ses encouragements, quand un bruit la fit sursauter et...

Blackshadow ouvrit grand les yeux. Un rêve, mais d'une époque assez lointaine, il ne faisait même pas encore partie de la cité céleste.
Pourquoi ce moment, cette rencontre là précisemment? Il observa le plafond au dessus de lui, comme si les réponses étaient cachées quelque part dans les méandres des poutres en bois de chêne. De plus, ça ne s'était pas vraiment passé comme cela, pas dans une église.. L'église!?
Elle ressemblait étrangement à celle où..

Prise d'une inquiétude, il se redressa et sonda l'obscurité de la chambre. Cela il ne l'avait pas rêvé. Le sublîme violon reposait encore et toujours dans son étui, posé sur une petite table depuis la nuit où, il ne sait trop comment, il l'avait récupéré. Quelque chose clochait avec l'étui justement..Son couvercle était ouvert, pourtant depuis cette nuit il n'avait plus osé y toucher! Quittant prestement son lit, il s'approcha tout d'abord lentement de la table. Se sentant ridicule, pourquoi tant d'appréhension, il franchit le reste de la distance d'un pas vif. Après tout peut être était-il mal verrouillé? Au moment où ses mains se posèrent sur le couvercle pour le refermer convenablement cette fois-il remarqua qu'une des cordes s'était détachée d'une des extrémités. Il ne pouvait pas le laisser ainsi, et entreprit de retendre cette maudite corde, qu'il soupçonnait fortement de l'avoir réveillé, et Blackshadow détestait être réveillé en sursaut.

Tandis qu'il manipulait la corde, un sentiment de malaise lui étreignit le coeur. Il mit cela sur le compte des souvenirs que lui évoquait l'instrument. Brusquement il porta les mains au visage, comme si on l'avait frappé. Il s'écroula, des images défilant en flash devant ses yeux. Peur, douleur, et du sang, tellement de sang qui coulait des corps profanés de ses frères d'armes.
Il dut rester un moment ainsi, prostré, n'osant, ne voulant pas comprendre, un poing pressé contre ses lèvres pour étouffer le cri prèt à jaillir. Frissonant, il se releva tant bien que mal, s'appuyant au mur. Le violon, ses cordes maintenant parfaitement tendues, luisait faiblement dans la lueur de l'aube naissante.

Comment avait-on pu faire une chose pareille, se servir d'anges..comme un vulgaire matériel, pour faire des cordes de violon!! Et lui qui n'avait rien compris, qui avait admiré et joué les sons mélodieux tout droit tiré du martyre de pauvres malheureux. Mais le pire, c'était cet horrible sentiment de culpabilité qui lui percait l'âme.. Car malgré cela, il ne regrettait pas. C'était incompréhensible mais il se sentait même capable de recommencer. Seulement il ne devait ni ne pouvait le faire.

Il referma fébrilement l'étui du violon qui semblait la narguer à présent, et prenant presque machinalement son propre violon qui ne le quittait jamais, il sortit à la recherche de calme, il fallait qu'il réfléchisse, qu'il se resaisisse.

"Zut Black' secoue toi les plumes " grommela-t-il pour lui même, puis il se mit à fredonner : "Les démons c'est tous des petits, pas de leur faute z'ont pas d'amis", histoire de se changer les idées, mais même à ses propres oreilles il entendait que le coeur n'y était pas."

Voilà mon Histoire,

Black' => Le 04/04/636


End



Dernière édition par Blackoo le Sam 27 Sep - 23:58, édité 2 fois
avatar
Blackoo

Messages : 47
Points : 33580
Date d'inscription : 08/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Blackoo le Sam 27 Sep - 23:55

Quelques humbles images se rapportant à mon histoire...

C'est dans cette humble église que Black' rencontra Raziel :





avatar
Blackoo

Messages : 47
Points : 33580
Date d'inscription : 08/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Korshar le Dim 28 Sep - 0:53

Heu ouais ok xD

Tout est lu! J'crois que j'ai trouvé un concurrent pour la longueur des posts:p
avatar
Korshar
Meneur

Messages : 2905
Points : 37478
Date d'inscription : 15/03/2008
Age : 108

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Gelukkig le Dim 28 Sep - 3:46

Pas eu la motive...

Vu l'heure, je finirais demain :p
avatar
Gelukkig

Messages : 1600
Points : 35654
Date d'inscription : 05/06/2008
Age : 31
Localisation : Chez moi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par drizzt le Lun 29 Sep - 2:44

je plussois gelu Laughing
avatar
drizzt
Bras Droit

Messages : 3865
Points : 38499
Date d'inscription : 14/03/2008
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par le-dernier-samourai le Lun 29 Sep - 14:27

sais endormi avan al fin

le-dernier-samourai

Messages : 637
Points : 34872
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : arete de regarder ds ton retro je suis devan toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par yukiz le Lun 29 Sep - 18:20

En voyant la quantité, tu m'as foutu une migraine Smile

Je lirai toussa une fois quee j'irai mieu Very Happy










Yukiz.
avatar
yukiz

Messages : 35
Points : 33700
Date d'inscription : 27/08/2008
Age : 27
Localisation : dèrriere toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par S'hadow le Lun 29 Sep - 18:48

j'ai pas trop le temps de tout lire j'ferais ça ce soir ^^
avatar
S'hadow

Messages : 219
Points : 35313
Date d'inscription : 19/03/2008
Localisation : Devant mon pc , Bah oui derrière c'est plus dur ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par drizzt le Lun 29 Sep - 19:27

Jolies images !!!

*sors en courant*
avatar
drizzt
Bras Droit

Messages : 3865
Points : 38499
Date d'inscription : 14/03/2008
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par erageith le Lun 29 Sep - 21:12

surtout la 2ème image avec la meuf à moitié à pouales hein drizz Laughing
avatar
erageith

Messages : 112
Points : 35340
Date d'inscription : 16/03/2008
Localisation : Amakna, centre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Will i @m le Mer 1 Oct - 12:06

Seul chuck norris peut lire ce post en entier, et sans cligner de l'oeil, et avec le sourire, et en regardant boule et bill, et en se grattant les testicules, et en lavant son chien.
avatar
Will i @m

Messages : 571
Points : 34927
Date d'inscription : 30/05/2008
Age : 27
Localisation : Devant mon pc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Korshar le Mer 1 Oct - 14:12

http://chucknorrisfacts.fr/

Sinon c'est une meuf la deuxième image?xD
avatar
Korshar
Meneur

Messages : 2905
Points : 37478
Date d'inscription : 15/03/2008
Age : 108

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par S'hadow le Mer 1 Oct - 16:03

J'avoue qu'on dirait plus un gars ...
avatar
S'hadow

Messages : 219
Points : 35313
Date d'inscription : 19/03/2008
Localisation : Devant mon pc , Bah oui derrière c'est plus dur ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black's story

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum